Je suis un agriculteur, comment ça fonctionne ?

Au 28 novembre 2019

Je suis un agriculteur, quels sont les critères à remplir pour commercialiser des graines durables ?

Pour commercialiser des graines durables, vous devez :

  • Stocker vos graines sur votre exploitation

  • Déclarer sur l’honneur cultiver l’ensemble de vos parcelles en 100% durables pour la culture concernée (auto-déclaration)
  • Déclarer vos pratiques agricoles

Je suis agriculteur et je ne stocke pas mes graines à la ferme, comment faire pour bénéficier de la solution OleoZE ?

Si vous ne possédez pas de stockage à la ferme, nous sommes dans l’incapacité logistique de retirer ou recevoir vos graines au moment de la moisson. De ce fait, vous ne pouvez bénéficier de notre solution OleoZE. Nous vous invitons à vous rapprocher d’un organisme stockeur, qui pourra commercialiser vos graines par le biais d’OleoZE.

Je suis agriculteur mais je ne cultive pas mes parcelles en 100% durables. Puis-je bénéficier de la solution OleoZE ?

Face à l’enjeu de l’auditabilité des données en ferme, Saipol a fait le choix de sourcer des graines issues de surfaces 100% durables. Si l’ensemble de vos surfaces n’est pas durable, c’est-à-dire que l’intégralité de vos parcelles pour une culture donnée ne répondent pas aux critères de durablité, vous n’êtes pas éligible à la durabilité de notre solution OleoZE. De la même manière, la déclaration des pratiques se fait sur l’ensemble de votre production pour une culture donnée.

Je suis un agriculteur, pourquoi dois-je fournir des informations sur mes pratiques agricoles avant 2008 ?

Saipol souhaite promouvoir de meilleures pratiques agricoles telles que la mise en place d’intercultures ou grâce à un changement de type de travail des sols. Afin de quantifier les bienfaits du changement des pratiques, nous vous demandons de cocher les cases qui reflètent vos pratiques avant le 1er janvier 2008 et sur la campagne précédente (afin de rendre les données consolidées et auditables, Saipol a fait le choix de se référer à l’itinéraire technique de l’année précédente (N-1)). Nous sommes conscients que l’année 2007 peut paraître loin mais ces données répondent à la réglementation en vigueur définie dans le cadre de la directive RED (Directive des Energies Renouvelables).

Je suis agriculteur, quelles sont les étapes pour vendre des graines durables ?

A cette étape vous devez renseigner votre numéro de Pacage, il s’agit du numéro de référence PAC.

Attention, vous pouvez déclarer votre durabilité si et seulement si 100 % de vos parcelles sont durables.

Une seule auto-déclaration durabilité par exploitation agricole.

Le « site d’expédition» que vous créez  correspond au lieu de stockage de vos graines.

Vous devez renseigner une seule pratique agricole par exploitation. Cependant, vous pouvez renseigner différentes pratique pour chaque type de produit associé à une campagne.

Attention, une fois la pratique saisie, vous ne pourrez plus la modifier

Pour vos graines commercialisées sur une récolte donnée (campagne), il faut déclarer les pratiques de la récolte précédente (N-1). De cette manière, dans le cas où vous seriez audité, Saipol pourra récupérer et vérifier les données déclarées, comme le rendement.

  • Etape 5 : commercialiser vos graines depuis la rubriques Graines en cliquant sur voir les prix et suivez les étapes ci-dessous :
  1. Informations générales : sélectionner votre site de stockage des graines
  2. Quantités : sélectionner le prix, la période, la quantité à commercialiser. Vous pouvez choisir de faire enlever vos graines sur votre exploitation agricole/lieu de stockage ou rendu en usine

Vous pouvez aussi sélectionner la qualité durable ou non durable de vos graines

  1. Récapitulatif du contrat
  2. Confirmation de contrat

Je suis un agriculteur, comment ajouter une pratique agricole ?

Pour ajouter une pratique agricole, il vous faudra compléter le formulaire Ajouter une pratique agricole dans la rubrique Durabilité / Mes pratiques agricoles : www.oleomarket.fr/oleoze/mes-pratiques-agricoles-durables

Pour bien compléter le formulaire, voici quelques informations complémentaires :

  • Société : vous devez renseigner la raison sociale de l’exploitation
  • Certificat : il s’agit du certificat de durabilité de Saipol, il est automatiquement renseigné
  • Site : vous devez sélectionner le lieu de stockage de vos graines. Dans le cas où le contrat est en départ ferme, l’enlèvement par camion se fera depuis ce site.

Si toutefois, vous ne pouviez pas sélectionner de site, cela signifie que vous n’en aviez pas créé au préalable.  Pour créer un site,  veuillez-vous rendre dans la rubrique Mon organisation / Mes sites accessible : www.oleomarket.fr/mon-compte/mes-sites

  • Produit – campagne : le produit est disponible si vous l’avez renseigné dans votre auto-déclaration de durabilité. Pour qu’une graine soit durable, elle doit être récoltée au plus tard l’année précédente. Au-delà, les graines seront considérées comme non durables. La campagne renseignée concerne l’année de récolte des graines que vous souhaitez commercialiser
  • Code postal : il est automatiquement renseigné dès lors que le site est sélectionné
  • Ville : elle est automatiquement renseignée dès lors que le site est sélectionné
  • Numéro de Pacage : il est automatiquement renseignée en fonction de l’auto-déclaration de durabilité que vous avez créé précédemment
  • Fichier RPG : il s’agit du Registre Parcellaire Graphique, aussi appelé description géographique des parcelles, il permet à Saipol de vérifier le caractère durable des parcelles
  • Surface de l’année précédente et Rendement de l’année précédente : afin de rendre les données consolidées et auditables, Saipol a fait le choix de se référer à l’itinéraire technique de l’année précédente (N-1) par rapport aux graines de la campagne sélectionnée dans la case « Produit-campagne ». 

De ce fait, il est demandé à l’agriculteur de renseigner la surface exploitée et le rendement pour la culture concernée sur l’année précédente.

Je suis agriculteur, quelles données de l’itinéraire technique culturale dois-je renseigner pour une pratique agricole ?

Année N-1 / contexte réglementaire

Afin de rendre les données consolidées et auditables, Saipol a fait le choix de se référer à l’itinéraire technique de l’année précédente (N-1)

Deux types de données : pratique de travail du sol et ITK

 

Une seule déclaration par exploitation. On déclarera les pratiques de l'année précédente (N-1)

   

Intitulé

Info pour la saisie

Labour

Utilisation systématique de la charrue sur la culture concernée

Technique culturale simplifiée

Déchaumage, décompactage ou tout travail du sol, excluant un labour systématique sur la culture concernée

Aucun labour

Tout travail ultra superficiel du sol au moment du semis est autorisé

   

Intitulé

Info pour la saisie

Restitution faible au sol de carbone et d'azote

Rotation des cultures avec un export important du carbone et de l'azote du sol (ex: monoculture avec exportation totale des résidus de culture)

Restitution modérée au sol de carbone et d'azote

Rotation des cultures avec une restitution modérée de carbone et d'azote dans le sol (ex: rotation colza/blé/orge sans CIPAN ni interculture)

Restitution importante au sol de C et d'N avec apport de matière organique

Rotation des cultures avec une restitution importante de carbone et d'azote dans le sol (grâce à la présence d'un couvert végétal ou d'un engrais vert ou d'une culture associée ou d'un CIPAN) auquel s'ajoute un apport de matière organique

Restitution importante au sol de carbone et d'azote sans apport de matières organiques

Rotation des cultures avec une restitution importante de carbone et d'azote dans le sol (grâce à la présence d'un couvert végétal ou d'un engrais vert ou d'une culture associée ou d'un CIPAN) sans apport de matière organique

   

Intitulé

Info pour la saisie

Densité de semis

L'ordre de grandeur est de quelques kg/ha

Consommation de diesel

Volume de diesel consommé par les machines agricoles pour la culture concernée

Electricité pour l'irrigation

Quantité d'éléctricité utilisée pour l'irrigation par hectare

Solution azotée

Un kg d'élément fertilisant correspond à une unité d'azote (N), pour des apports de solution azotée, d'ammonitrate, d'urée ou de tout autre type de fertilisant
Pour le calculer, il faut faire la somme des unitées d'azote minéral apportées sur l'exploitation et la diviser par la surface de la culture concernée

Dans le cas d’un engrais multiple, ajouter uniquement la partie de l’engrais qui contient de l’azote

Ammonitrate

Urée

Tout autre type de fertilisant azoté N

Total des apports de phosphore

Un kg d'élément fertilisant correspond à une unité de phosphore (P)

Dans le cas d’un engrais multiple, ajouter uniquement la partie de l’engrais qui contient du phosphore

Total des apports de potasse

Un kg d'élément fertilisant correspond à une unité de potassium (K)

Dans le cas d’un engrais multiple, ajouter uniquement la partie de l’engrais qui contient de potasse

Total des apports de fertilisant calcique

Un kg d'élément fertilisant correspond à une unité de CaO
Si l'amendement est pluriannuel, indiquez la valeur moyenne appliquée sur l'ensemble de la rotation et divisée par le nombre d'années de la rotation

Na

Un kg d'élément fertilisant correspond à une unité de Na

MgO

Un kg d'élément fertilisant correspond à une unité de MgO

 

Pour les intrants, il faut faire une somme des apports totaux rapportés à l'hectare

   

Produit de Protection des Plantes

Pour chaque type de produits phytosanitaires (insecticides, herbicides, fongicides)

Cochez la case en cas d’apport

Apport de Matières Organiques

La quantité est en unité d'azote équivalent. Pour les correspondances entre les différents types de matière organique et leur apport en unité d'azote, veuillez calculer l'apport d'azote avec la table de correspondance donnée ci-dessous

Quelle est la dose d’azote dans la matière organique ?

La dose d’azote présente dans la Matière Organique dépend du type de MO. Voici le tableau de référence donné par Terres Inovia :

Calcul = quantité apporté en tonne x %N contenu dans la MO

Type d'apport de matière organique

Taux N(%)

Autres matières organiques

10,97

Boues (générique)

6,50

Boues urbaines liquides

3

Boues urbaines pâteuses (20%MS)

10

Boues urbaines séchées (90%MS)

40

Compost (générique)

11,08

Compost de boues urbaines

8

Compost de déchets verts

10

Compost de fientes de volailles

21,30

Compost de fumier de bovins

6,30

Compost de fumier de porc

10,50

Compost de fumier de volailles

23

Compost de lisier de porc

7,60

Ecumes de sucrerie surpressées

4

Effluents (générique)

0,06

Effluents prunicoles

0,02

Effluents vinicoles

0,10

Farines animales

85

Fientes de volailles sèches (80%MS)

40

Fientes de volailles(60%MS)

24

Fumier (générique)

7,83

Fumier de bovins

5,80

Fumier de canards

5

Fumier de caprins

6,10

Fumier de chevaux

8,20

Fumier de lapins

7

Fumier de porcs

8

Fumier de volailles

25

Fumier d'ovins

6,70

Lisier (générique)

5,54

Lisier de bovins

4,50

Lisier de bovins dilué

1,60

Lisier de canards

7,70

Lisier de lapins

9

Lisier de porcs à l'engrais

5,80

Lisier de porcs mixtes

3,50

Lisier d'ovins

7,70

Lixiviat et purin

0,40

Vinasses  de betterave concentrée

20

Je suis agriculteur, quelles sont mes obligations lorsque je renseigne mes pratiques agricoles?

Lors du renseignement des pratiques, vous vous engagez sur l’honneur à fournir les valeurs réelles de votre exploitation et à disposer des preuves associées aux données saisies.

Dans certains cas, il est possible de faire une moyenne des intrants apportés, ou de renseigner la pratique la plus courante.

Afin de s’assurer de la véracité des informations renseignées, un agriculteur qui calcule son émission de GES peut être audité afin de vérifier les pratiques agricoles qu’il aura renseigné. Il doit donc être capable de présenter des preuves des informations renseignées, comme des factures ou les bilans d’intrants azotés.

Je suis agriculteur, quels sont les risques en cas de fausses déclarations ?

En cas de fausses déclaration sur les données de durabilité, la qualité des graines sera automatiquement dégradée en non durable et le prix payé à l’agriculteur sera dégradé. De plus l’agriculteur s’expose à des poursuites de Saipol.

Je suis agriculteur, pourquoi mon bonus d’une pratique agricole a bougé ?

Le bonus GES est donné à titre indicatif. Il  est variable et dépend du marché du biodiesel. Saipol répercute sa variation au fur et à mesure des évolutions de marchés. Lors de la contractualisation, le bonus est fixé à la valeur du jour.

Retrouvez la FAQ d'OleoZE "Je suis un agriculteur, comment ça fonctionne" au format PDF : oleomarket-oleoze-faq-je-suis-agriculteur-28112019.pdf

Autres actualités

  • Sur OleoZE, les données déclarées par l'agriculteur sont auditables

    OleoZE : auditabilité des données déclarées par l'agriculteur

  • FAQ Feedmarket Livraison et réception de votre marchandise

    Livraison et réception de votre marchandise

  • FAQ Feedmarket Conseils en alimentation animale

    Conseils en alimentation animale